Êtes-vous prêt pour votre jardin ?

Les choses à faire en dehors de la saison :

  • commander des semences pour l’année à venir
  • préparez-vous à planter vos semis à l’intérieur
  • préparer les cadres froids, les couvertures de rangée dont vous pourriez avoir besoin
  • jusqu’à l’ajout de nouveaux lits si l’on ajoute
  • tester le sol actuel
  • vérifier les outils pour la casse/réparation
  • planifier votre rotation des cultures
  • planifier vos pourcentages de culture
  • documenter les semences commandées/le lieu de plantation
  • préparez-vous à tourner sous votre culture de jardin
  • réparer/remplacer les piquets de jardin
  • installer votre zone de compostage

En faisant cela pendant la période la plus froide de l’année, vous aurez moins à faire au printemps. Vous savez qu’il y aura beaucoup de travail, surtout au printemps, pour s’occuper des semis, des plantations et des autres tâches que vous devez accomplir. Commencez donc à vous y mettre dès maintenant.

Ma femme et moi avons déjà fait la liste des aliments que nous voulons cultiver cette année, de la manière dont nous voulons les cultiver et de ce que nous n’avons pas aimé l’année dernière. Nous tenons un journal de bord des produits que nous avons cultivés, de leur date de germination et de leur date de récolte. Cela nous permet de mieux planifier pour cette année et de nous souvenir de ce qui a bien marché et de ce qui n’a pas marché. Ensuite, nous travaillerons sur nos plans de rotation et nous nous assurerons que nous avons le matériel nécessaire pour nos haricots blancs et autres articles prêts à être utilisés en cas de besoin.

En tant que préparateur, vous planifiez toutes sortes de choses, assurez-vous que votre jardin le fasse. De cette sorte, il continuera à être une récolte abondante et un moment agréable. Il est très satisfaisant de manger les aliments que vous avez cultivés, préparés et cuisinés. Ne soyez pas déçu si quelque chose que vous avez planté ne marche pas bien, analysez ce qui a mal tourné et travaillez dessus l’année prochaine. L’année dernière, nous n’avions pas de tomates viables, mais nous en voulons donc cette année, nous y travaillerons également.

En attendant la prochaine fois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *