Poêle artisanal

Récemment, nous avons publié un guide pratique sur la fabrication d’allume-feu et notre collègue préparateur/survivant, Watchful, a suggéré de faire un petit « poêle » avec une vieille boîte de thon et du carton. Alors… c’est ce que j’ai fait, et nous l’avons testé. Voici les résultats…

J’ai commencé par découper quelques bandes de carton que j’ai récupérées dans la poubelle de recyclage. Je les ai enroulées et j’ai pressé le paquet dans une boîte de thon de grande taille (nettoyée). (Je pense que les boîtes de soupe du style Denti Moore fonctionneraient bien aussi)

Ensuite, j’ai rassemblé toutes nos vieilles bougies, autrement inutiles, et j’ai commencé à les briser et à les raser en morceaux.

Et j’ai continué à raser ….. Cette étape a pris un certain temps !

Ensuite, j’ai utilisé un bain-marie pour faire fondre la cire. Une fois liquide, je l’ai versée dans la boîte de thon.

Faites attention, c’est très chaud. En fait, j’ai dû faire cette étape deux fois pour remplir le récipient ainsi que pour faire une série d’allume-feu.

La prochaine question évidente est : « Comment ça a marché ? Eh bien, je suis sur le point d’arriver à cette partie ! Lors de notre réunion ZAS, nous les avons essayés et ils ont été un grand succès. J’ai utilisé mon fourneau Sterno pour cuisiner sur notre petit fourneau en cire et, voyez par vous-même…

L’allume-feu en carton a brûlé sans interruption pendant 13 minutes !


Quant au « réchaud », il rentrait parfaitement dans la boîte. Il a fallu un peu de temps pour l’allumer, peut-être que la prochaine fois, je ferai sortir un peu le carton pour qu’il soit au-dessus du niveau de la cire. Mais une fois qu’il a démarré, il a fourni une belle flamme chaude.

Après environ 22 minutes, notre pot de 2 litres d’eau a commencé à bouillir. Nous avons fait cuire notre repas, puis nous avons laissé la « cuisinière » continuer à bouillir pour tester sa durée de vie. Cela a duré environ 2,5 heures. Il restait cependant environ la moitié de la quantité de carton dans la boîte de thon. Il semblait s’étouffer tout seul. Mon hypothèse est que si j’utilisais un peu moins de carton ou du carton mieux ondulé, cela laisserait plus d’espace pour remplir de cire, et ensuite, avec un peu de chance, faire brûler le « fourneau » plus longtemps. Nous essaierons cela la prochaine fois, alors restez attentifs à une mise à jour de ce billet dans un avenir proche. Dans l’ensemble, je pense que ce sont des préparatifs très efficaces et peu coûteux. Prenez des objets qui, autrement, finiraient à la poubelle et faites quelque chose d’utile. Un vrai coup de pouce !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *